Qui sommes-nous ?

logo_solidarite-exil

Issue d’un collectif citoyen pour l’accueil des réfugiés en 2016, l’association Solidarité Exil a pour but l’aide et l’accompagnement des personnes étrangères en exil dans l’agglomération de Pau, quelles que soient leurs origines ou les raisons de leur situation. Elle met en place : la défense de leurs droits humains et moraux et toutes actions qui leur permettront d’accéder à l’autonomie.

Besoin d’un toit…

Solidarité Exil a sollicité l’aide de la municipalité de Lescar (64) qui met actuellement à disposition 3 logements d’urgence permettant d’accueillir des familles avec leurs enfants. Toutes étaient alors sans toit et sans aucune prise en charge.
Une personne a par la suite mis à disposition de l’association un appartement situé à Pau.

… et d’être accompagné

L’accompagnement des personnes porte sur le plan matériel, administratif, culturel et éducatif, tout en veillant à la responsabilisation et l’intégration des familles. Solidarité Exil permet un accompagnement global et soutient ainsi l’apprentissage du français, l’insertion socio-professionnelle, la participation à la vie locale et associative.

Les liens tissés permettent un suivi dans la durée de l’intégration de ces familles, même après un changement de résidence ou de commune.

Accueillir avec dignité et respect

« Donner c’est recevoir et exister par le partage. »

Les bénévoles de l’association apportent un témoignage riche d’espoir : « Donner c’est recevoir et exister par le partage. ». Et pour exister de nouveau, des familles de réfugiés, venues de tous horizons, ont eu besoin de cette association créée pour aider à l’intégration et à l’autonomie des personnes étrangères en exil dans l’agglomération paloise.
Un accompagnement qui passe par l’aide dans les démarches administratives, l’insertion socio-professionnelle, l’apprentissage de la langue mais surtout l’accès au logement. Car après un parcours de plusieurs années d’errance, avoir accès à un logement est fondamental pour permettre à ces familles de se reconstruire et de s’intégrer dans la société.

Les membres de l’association sont unanimes : « l’expérience est très enthousiasmante et enrichissante,
car avoir pu soutenir et accompagner une famille est forcément une réussite. »

solidarite-exil

Dès le début, la commune de Lescar a répondu présente à l’appel du collectif. « Une action formidable » pour ses membres qui peuvent aujourd’hui compter sur trois logements faisant office d’hébergements d’urgence, mis à disposition par la commune.
À l’origine humble collectif citoyen, Solidarité Exil est devenue en 2019 une association a part entière.
En effet, la complexité des situations a fait naître la nécessité de se structurer. Car l’accompagnement ne s’arrête pas lorsque la famille devient autonome. Il s’inscrit dans la durée. « Nous sommes là pour qu’ils se sentent accueillis, pour les épauler durant le long parcours qui les conduira à être le plus indépendants possible, puis pour être simplement présents au cas où et enfin, pour le plaisir de se retrouver. » Et pour cause, de véritables liens d’amitié se créent. Les familles ainsi soutenues ont toutes à cœur de pouvoir offrir à leur tour un peu de ce qu’elles ont : du temps, un repas à partager, une recette gourmande de chez eux. La dignité passe beaucoup par le fait de pouvoir donner en retour.

DU SOUTIEN POUR FONCTIONNER

Bien entendu, l’association travaille régulièrement en partenariat avec d’autres associations et collectifs quotidiens comme le Secours Catholique, l’épicerie sociale Coup d’Pouce, le village Emmaüs Lescar, etc. Pour autant, Solidarité Exil est à la recherche de toutes les bonnes volontés, car l’association a énormément de besoins. Toutes les compétences sont mises à profit : en matière de gestion associative, d’administration, d’organisation, de communication, en matière socio-éducative, chacun intervient dans le domaine qu’il affectionne et maîtrise. Participer, avec ses moyens, même quelques heures par semaine, c’est s’enrichir de rencontres, de nouvelles cultures, de parcours atypiques, de personnalités.
Dix familles et quatre jeunes célibataires ont pu être accueillis et accompagnés depuis l’origine de l’association.

D’après un article du M.I.L (Mensuel d’Information Lescarien)