Histoire

Dès le début, la commune de Lescar a répondu présente à l’appel du collectif. « Une action formidable » pour ses membres qui peuvent aujourd’hui compter sur trois logements faisant office d’hébergements d’urgence, mis à disposition par la commune.
À l’origine humble collectif citoyen, Solidarité Exil est devenue en 2019 une association a part entière.
En effet, la complexité des situations a fait naître la nécessité de se structurer. Car l’accompagnement ne s’arrête pas lorsque la famille devient autonome. Il s’inscrit dans la durée. « Nous sommes là pour qu’ils se sentent accueillis, pour les épauler durant le long parcours qui les conduira à être le plus indépendants possible, puis pour être simplement présents au cas où et enfin, pour le plaisir de se retrouver. » Et pour cause, de véritables liens d’amitié se créent. Les familles ainsi soutenues ont toutes à cœur de pouvoir offrir à leur tour un peu de ce qu’elles ont : du temps, un repas à partager, une recette gourmande de chez eux. La dignité passe beaucoup par le fait de pouvoir donner en re